• Accueil
  • > Politique
  • > L’opération de rapatriement des réfugiés angolais fixé au 4 juillet 2011

14 juillet, 2011

L’opération de rapatriement des réfugiés angolais fixé au 4 juillet 2011

Classé dans : Politique — cabinda @ 20:53

Lepotentiel Les réfugiés angolais en RDC

Les réfugiés angolais en RDC (photo:syfia-photos.info)

Réfugiés en République démocratique du Congo pendant des décennies, les  Angolais qui ont fui la guerre, et se sont soustraits des affres d’une longue guerre civile, peuvent désormais, volontairement, regagner leur pays.

La République démocratique du Congo, l’Angola et le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR) réunis, hier mercredi 8 Juin 2011 en tripartite, la quatrième du genre, vient de fixer la date du 4 juillet prochain pour le lancement de l’opération de rapatriement volontaire des réfugiés angolais.

A cet effet, les membres de ces trois délégations ont décidé d’organiser une mission conjointe d’évaluation qui sera composée des représentants du gouvernement de la RDC, du HCR et de l’OIM sur l’axe routier  Kwilu Ngongo-Luvaka-Kimpangu vers Quimbata  afin d’examiner  la possibilité d’engager  les convois  sur cette voie pour un rapatriement volontaire  dans la dignité  et la sécurité ; faire un plaidoyer  pour la recherche de ressources nécessaires  en vue de la réhabilitation  de la route Kwilu-Ngongo – Kimpangu /RDC vers Quimbata /Angola ; explorer la faisabilité du transport par voie ferrée  pour les réfugiés  angolais  de la province du Katanga candidats au rapatriement volontaire ; inviter les deux gouvernements à faciliter  le passage  aux frontières  des fonctionnaires  et partenaires opérationnels impliqués  dans le processus de rapatriement ; procéder au lancement  de l’opération de rapatriement  des réfugiés angolais vivant encore en RDC.

Les trois parties ont convenu de la tenue de la prochaine tripartite  en République d’Angola au mois de septembre 2011. Car, cette opération de rapatriement volontaire se terminera au premier semestre 2012.

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, M. Adolphe Lumanu, qui présidait cette cérémonie, a rappelé que, de novembre 2005 à mars 2006, 100.000 réfugiés ont été enregistrés, et 68.000 sont candidats au retour. De 2009 à 2010, 79.617 réfugiés  ont été revérifiés, dont 43.000 ont opté pour le rapatriement volontaire.

Pour ceux qui opteront pour demeurer en RDC, le gouvernement  congolais mettra en place , conformément  à sa législation en matière d’immigration, une politique d’intégration  qui tiendra compte  des spécificités  de cette population vulnérable, avec l’appui de ses partenaires traditionnels internationaux. Et avec l’aide du HCR, les dossiers  de certaines personnes,  qui méritent une protection spécifique, seront examinés au cas par cas.

Ministre de l’Assistance et de Réinsertion sociale et chef de délégation de la République d’Angola, M. Joâo Baptista  Kussumua, estime que cette réunion tripartite démontre la responsabilité des Africains pour une solution durable de retour.

M. Mohamed Boukry, Représentant du HCR en RDC, s’est déclaré satisfait  de l’adoption des modalités pratiques  pour le rapatriement volontaire des réfugiés. Pour lui, c’est une réalisation  considérable  qui consacre la volonté des gouvernements d’Angola, de la RDC et du HCR à créer  toutes les conditions propices  pour la matérialisation d’une solution durable  pour les réfugiés angolais, en l’occurrence, l’idéal  des  solutions qui aboutit  au retour librement  consenti des réfugiés dans leur pays.

Véron-Clément Kongo (Source : Le Potentiel / Télé7)

Laisser un commentaire

Construire avec vous le du ... |
Bien Vivre ensemble l'aveni... |
COMMUNAL HAOUR FEYZIN 2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Energie Nouvelle pour Heill...
| Michel TAMAYA 2008 Le BLOG
| servir connaux